S'Informer devient un plaisir

Erection de Médina Baye en Commune : une aspiration bénie par le Khalife Général de la Fayda

0

Medina Baye Commune : une Vision de haute portée, un Projet symbolique, une Ambition légitime

22, Mai 2021 restitution du rapport du projet d’érection de Médina Baye en Commune au Khalife Général Cheikh Mahi Ibrahima NIASS

Mesdames et Messieurs les journalistes et professionnels des Médias. Nous vous remercions vivement d’avoir voulu répondre massivement à cette déclaration à la presse relative au projet d’érection de Médina Baye en commune.

Des experts et bonnes volontés ont entamé depuis plusieurs années, des réflexions sur le futur de Médina Baye, fondée au début des années 1930 par Mawlana Cheikh Ibrahima Niass. Cette localité qui attire chaque année, des millions de pèlerins, fait aujourd’hui face à une très forte croissance démographique avec un développement de l’Habitat, des potentialités et opportunités sur le plan économique, culturel entre autres.

L’explication est à chercher chez son illustre fondateur Mawlana Cheikh Ibrahima NIASS qui a été un érudit dont l’envergure planétaire et la dimension internationale ne sont plus à démontrer.

L’exemplarité de son action, l’épaisseur de sa science religieuse, le modèle de Soufisme qu’il a promu toute sa vie durant et l’énorme écho international à son appel à la voie de la Faydatou Tidjania, ont fini de faire de Médina Baye un creuset d’une communauté transnationale de plusieurs millions de disciples en Afrique, aux Amériques, en Asie, en Europe et partout dans le monde.
Le statut de melting-pot de Médina Baye n’est plus à démontrer : Ils sont plus de 450 millions de disciples dans le monde, selon la Jamhiyatu Ansarud Din, structure qui fédère tous les disciples. Des milliers d’étrangers composés d’américains, de nigérians, de nigériens, de maliens, de ghanéens, de soudanais, de mauritaniens entre autres nationalités, y vivent, travaillent ou apprennent le Coran et la science islamique.

Ce développement fulgurant, l’urbanisme galopant de la cité de Médina Baye, son statut de capitale mondiale de la Faydatou Tidjania, l’accroissement des biens et services, la tendance haussière de sa démographie, devraient pouvoir conférer à Médina Baye un nouveau régime juridique, pour une administration territoriale à la hauteur et à la même vitesse que l’allure de son rythme de développement.
Conscientes de tous ces enjeux et défis qui les interpellent, les populations de Médina Baye estiment, qu’il est hautement légitime, qu’elles se prévalent l’idée d’ériger Médina Baye en commune. Le statut administratif de Médina Baye qui n’est qu’un quartier, fut-il le plus grand de Kaolack, est désuet, caduc, obsolète et non conforme à son allure de développement.

Cette situation fait que Médina Baye est confrontée à des difficultés liées :
Au défaut ou insuffisance de structures d’accueil ;
A l’absence / insuffisance de structures sanitaires et d’ouvrages socioéconomiques de base adaptés à son envergure ;
Au manque d’infrastructures routières, voies publiques modernes, pavage et un plan d’occupation de la ville ;
Au manque d’un réseau d’assainissement conforme à l’accroissement de l’agglomération ;
A l’absence d’un dispositif et d’une politique sécuritaire (Poste de Police, Brigade de Gendarmerie, Camp Sapeurs-pompiers) pour une meilleure quiétude des populations et la sécurisation de leurs biens.

A la lumière de tous les éléments qui précèdent et pour apporter un début de solutions à ces difficultés, le changement de statut administratif de Médina Baye en Commune est devenu plus qu’une urgence.
Pour rendre effectif ce changement de statut porté par les autorités religieuses de la localité, à sa tête, le Khalife Général de Médina Baye et tous les administrés, de larges discussions et concertations ont été entamées depuis plusieurs

symbolique et surtout les perspectives socioéconomiques pour Medina Baye de devenir une commune de plein exercice.

Il est évident, eu égards aux problématiques et opportunités abordées jusque-là, que cette communalisation porte des enjeux de développement pour toute la région de Kaolack, le Sénégal et la Sous- région. Médina Baye sera une commune porteuse de plus-value, de viabilité économique et une assurance de disposer d’un cadre de vie et d’épanouissement pour l’intérêt exclusif des populations, de Kaolack, du Sénégal et de la sous-région.

Enjeux démographiques :
Medina Baye a connu un boom démographique en raison de son statut religieux.
Médina Baye compte aujourd’hui près de 30.000 habitants et, si on y ajoute potentiellement les quartiers qui lui sont connexes. Ex Sam, Médina Extension, Thiofack, Médina Mbamba, Fass Cheikh Ahmad Tidiane, Santh Mbaye Lawa entre autres polarisés par Médina Baye. La population de cette agglomération est estimée à plus de 55 000 habitants.
Le potentiel démographique de Médina Baye dépasse largement celui de plusieurs communes existantes actuellement.

L’enjeu d’une forte coopération décentralisée
Grâce au rayonnement sous- régionale et international de Médina Baye, l’enjeu d’une forte coopération existe avec la possibilité de jumelage avec de grandes villes comme Kano, Lagos, Accra, Ndjamena, Ségou, New York pour ne citer que celles-là.

Les enjeux économiques
Le Gamou International de Médina Baye crée un fort marché sous régional et développe des opportunités de partage de flux économiques. Ces retombés économiques participent au développement de la région de Kaolack.
En définitive, toutes les conditions requises par la loi pour l’érection d’une commune sont remplies, sans compter les nombreux enjeux stratégiques de développement de Médina Baye. Ainsi, la volonté politique doit suivre afin de permettre à Médina Baye de devenir une Commune pour satisfaire la volonté populaire exprimée.

Communiqué signé par
La Coordination pour que Médina Baye devient commune

Merci pour votre bien aimable attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.