DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Equipe Nationale : La réponse d’Augustin Senghor sur les critiques de Mané concernant le système d’Aliou Cissé

0

Après le match nul (1-1) concédé face à la RD Congo, Sadio Mané avait ouvertement remis en doute les choix tactiques d’Aliou Cissé. Une déclaration à laquelle a enfin réagi le patron de la FSF.

Depuis l’élimination en huitièmes de finale de la dernière Coupe d’Afrique des Nations par la Côte d’Ivoire, les critiques visant le sélectionneur Aliou Cissé ont refait surface. Jeudi 6 juin 2024, au Stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, la rencontre face à la République Démocratique du Congo, comptant pour la troisième journée des qualifications à la Coupe du Monde 2026 et soldée par un score nul (1-1), n’a pas arrangé les choses entre le technicien des Lions et les plus sceptiques concernant ses choix tactiques.

Certains joueurs ont même été interrogés, particulièrement sur le système à trois défenseurs centraux. Mais presque personne n’a pas souhaité en rajouter une couche. Personne ? Sauf Sadio Mané. Présent en zone mixte à l’issue de cette rencontre face aux Léopards, l’attaquant d’Al-Nassr est allé loin dans sa prise de position, remettant très ouvertement en doute le schéma tactique d’Aliou Cissé, alors qu’il était absent pour ce match pour une blessure au genou. Quelques semaines plus tard, le président de la FSF réagit à une déclaration qui n’aurait pas due exister si Mané était resté sur les questions posées par les journalistes.« Ce n’est pas dans un micro que je vais donner toute notre position sur cette déclaration de Sadio Mané. Si je commente vraiment cette déclaration, je le rejoindrai sur son erreur. Toutefois, en tant que président de la Fédération, je pense qu’il ne devait pas prendre la parole à ce moment-là. Ce serait une grossière erreur de ma part si je ne le dis pas. C’est mon devoir d’être franc. J’admire et je respecte beaucoup Sadio Mané, et c’est justement pour cette raison que je dois lui dire qu’il s’est trompé, s’il se trompe », déclare Augustin Senghor sur les antennes de la Sud-FM.

Très soucieux d’un bon environnement au sein de La Tanière, le vice-président de la CAF a tenu à préciser quelque chose. D’abord, pour lui, ce n’était pas un joueur de la trempe de Sadio Mané qui devait tenir cette déclaration. Ensuite, il estime que le timing n’était pas idéal pour sortir de telles choses. « Aujourd’hui, on doit protéger nos légendes et nos stars. Plus personne ne doute des qualités footballistiques de Sadio Mané et son importance pour le Sénégal. Son importance dans l’effectif d’Aliou Cissé ne fait plus aucun doute. Il a un talent incroyable et il est très aimé partout dans le monde, pour son humilité et sa discipline », a-t-il estimé.

laissez un commentaire