DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Environnement : Kylie Jenner pose avec ses jets privés et crée la polémique

0

En postant un cliché d’elle entourée de jets privés, l’influenceuse Kylie Jenner s’est attirée les foudres des internautes sur instagram. Une photo qui a suscité l’indignation des utilisateurs du réseau social.

La photo a été publiée sur Instagram. On peut y voir la milliardaire de 24 ans et son petit ami, le rappeur Travis Scott, à côté de deux avions. «Tu veux prendre le mien ou le tien ?», écrit-t-elle sur le réseau social.

La réponse des internautes ne s’est pas faite attendre. «N’en prends aucun des deux, et réduis ton empreinte carbone», a commenté une utilisatrice d’Instagram. «Mmh, quel avion devrions-nous prendre aujourd’hui pour polluer la planète ?», a ironisé une autre.

«Pourquoi devrais-je limiter ma consommation de viande et utiliser des pailles en carton alors qu’1% de la population émet des tonnes de CO2 juste pour une excursion d’une journée à Palm Springs [Californie] ?», s’est indignée une internaute, dans un commentaire ayant récolté plus de 20.000 likes.

D’autres ont pris la défense de Kylie Jenner. «Pourquoi tu la suis si ses jets te gênent ?», a commenté une internaute. La photo de l’influenceuse, forte de ses 358 millions d’abonnés Instagram, a été likée par plus de 7 millions de personnes.

10 FOIS PLUS POLLUANT QU’UN AVION CLASSIQUE
A l’heure où l’Europe traverse une vague de chaleur exceptionnelle, accentuée par le réchauffement climatique, les scientifiques appellent à réduire les émissions de CO2. Un jet privé est 10 fois plus polluant qu’un avion classique, et 50 fois plus polluant qu’un train, indique la Fédération européenne Transport et Environnement.

Kylie Jenner n’est pas la seule à créer la polémique. Début juillet, le milliardaire Bernard Arnault, directeur général de LVMH, a été épinglé par un compte Instagram pour avoir effectué 18 vols en jet en l’espace d’un mois. «Récap du mois : 18 vols, 46 heures, 176 tonnes de CO2. C’est 17 ans d’empreinte carbone d’un Français moyen», a fustigé le compte, baptisé «L’avion de Bernard».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.