C’est  au  moins  trois  promotion   dans  différents  filières  qui  ont  reçu  leurs  diplômes  de  licence  professionnelle  devant  les  leurs.  Un  jour  important  qui  lance  en  même  l’aptitude  de    ces  étudiants  de  l’ IMC   dans  le  monde  professionnel.  En  effet, L’Institut   de management  et  de  communication  a  survécu  pendant  neuf  9  années.   Et  selon  son  directeur  général, l’établissement  franchit  ses  moments  décisifs.  Une  réussite  que   l’entité  doit   à  l’ensemble  des  collaborateurs  qui  œuvrent  pour  son  épanouissement.

Mouhamadou Gaye   explique  que l’équipe  est   composée  de  sept agrégés   et  de  25  docteurs  dans   différents  domaines  avec à  la  tête   du  conseil  d’administration,  le professeur  Amsatou  Sow   Sidibé.

L’IMC  vise  entre   autre  renseigne son  directeur  général,  la  victoire  de  la  connaissance  sur  l’ignorance  et  du  bien   sur  le  mal.  Rien  n’arrivant  sans  engagement,  le  directeur  exhorte  ses étudiants   aujourd’hui   livrés  au  marché  de  l’emploi,  à  s’y  atteler  sans faille

«   Vos   projets  qu’ils  soient  individuels  ou  collectifs, personnels  ou  professionnels,  ne  transforment  votre  vie  que  si  vous  vous  défendez  votre  conviction. …  le  temps   est  l’ennemie  de   l’homme,  aussi  foncez,   foncez  parce  que  le  temps  vous est   compté  disait  le  président  Wade »  encourage  M.  Gaye.

Et  dit-il,  pour  être  des  acteurs engagés,   Il  faut  développer un  esprit  entreprenariat  et  innovent   curieux  et ouverts  aux  autres.  «  Comme  dans  l’odyssée   vous  allez  entendre  dans  les  prochains  jours et le  restant  de  votre  périple  le  chant  des  sirènes du  matérialisme   et  du  triomphalisme  sordide,  le  bruit  vulgaire    et  éphémère  du fanfare   d’aujourd’hui,  n’  y  prêtez  pas  attentions….  Gardez  en  vous  les  valeurs  acquises  pendant  votre  éducation  et  votre  formation » conclut-il

Y. Diop

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici