DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

En plus de ne pas être élus, 17 candidats perdent 500 millions FCFA

0

Dix-neuf candidats étaient en lice pour la Présidentielle 2024. En dehors de celui de Benno Bokk Yakaar (BBY), Amadou Ba, crédité de 31,9% des voix selon des chiffres provisoires et non officiels, aucun candidat malheureux n’a obtenu 4%.

Libération souligne que les 17 perdants abandonnent donc tous leur caution dans les caisses de l’État. Cela fait un demi-milliard de francs CFA, exactement 510 millions.  La loi électorale sénégalaise est claire : la caution- dont le montant s’élève cette année, à 30 millions F CFA-, versée au niveau de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), est remboursée au candidat dans les 15 jours qui suivent la proclamation définitive des résultats s’il obtient au moins 5% de suffrages exprimés. Ce qui veut dire que sous cette barre, le cautionnement est perdu d’office.

Lors de la présidentielle de février 2019, deux des cinq candidats avaient perdu leur caution pour n’avoir pas obtenu au minimum 5% des suffrages valablement exprimés. Il s’agit du Pr Issa Sall (4,07 %) et l’ancien ministre Madické Niang (1,48 %).

laissez un commentaire