DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Elisabeth II et le prince Philip, 70 ans de mariage jour pour jour: dans l’intimité de leur nuit de noces

0

Ils fêtent aujourd’hui leurs noces de platine. Depuis son adolescence, elle n’a d’yeux que pour lui. Lorsqu’elle épouse son prince désargenté, contre l’avis de son père, le 20 novembre 1947, la future reine est une femme véritablement conquise. Prête à toutes les preuves d’amour…

Le fleuve Test qui coule au pied de l’imposant manoir est une frontière symbolique, en cette froide nuit du 20 novembre 1947. En la traversant, Elisabeth, fille aînée du roi George VI, veut prouver à celui qu’elle vient d’épouser qu’elle avant tout une femme amoureuse.

Afin de lui glisser la bague au doigt sous les voûtes de l’abbaye de Westminster, quelques heures plus tôt, Philip a dû se résoudre à plus d’un sacrifice: abandonner son titre de prince de Grèce et de Danemark, se convertir à l’anglicanisme et accepter que sa promise conserve le nom des Windsor.

Ce qu’Elisabeth veut… Ce mariage est l’épilogue d’une véritable histoire d’amour. En juillet 1939, le roi George VI, ancien élève du collège royal de la marine de Dartmouth, avait décidé de faire découvrir cette institution à sa femme et à ses deux filles, Elisabeth et Margaret. En route, il apprit qu’une épidémie d’oreillons ravageait l’établissement. Il fallait protéger les deux princesses de la contagion et les distraire le temps de la visite royale. Le directeur du collège désigna alors l’un des seuls étudiants encore valides pour amuser les deux adolescentes : Philip de Grèce et de Danemark, 18 ans, major de sa promotion, cousin éloigné des filles du roi et neveu adoré de Lord Mountbatten. Le jeune homme d’une élégance naturelle, bien que désargenté, s’exécuta si bien que les jeunes filles tombèrent sous son charme. A 13 ans, la future reine fut conquise.

Le 20 novembre 1947, à Broadlands, propriété de son oncle Lord Mountbatten s’étendant sur plus de 2000 hectares, dans le Hampshire, le prince consort est un prince qui reçoit. L’équilibre des pouvoirs est rétabli.

laissez un commentaire