DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Electricité: « ENGIE & MERIDIAM » choisi pour doter Touba et Kahone en énergie solaire

0

C’est le Consortium « ENGIE & MERIDIAM » qui a gagné le marché, suite l’appel d’offre lancé par la Commission de Régulation du Secteur de l’Electricité (CRSE), pour le développement rapide des centrales solaires financé par le secteur privé.

« Après évaluation des offres au regard des critères technique et commercial, le Consortium « ENGIE & MERIDIAM » qui a proposé les tarifs les moins disant (26,1673 FCFA/ kWh) pour le projet de TOUBA ; et (24,9749 FCFA/kWh) pour le projet de KAHONE, a été déclaré attributaire provisoire », ont expliqué les responsables de la CRSE qui ont par ailleurs souligné que « n’ayant enregistré aucun recours ni contestation de la part des soumissionnaires, la Commission a approuvé le Procès-Verbal transmis par la commission des marchés et déclaré attributaire définitif le Consortium « ENGIE & MERIDIAM» ».

Selon ces derniers, pour la mise en œuvre du projet, un processus d’Appel d’Offres ouvert en deux étapes a été mené avec une phase de pré-qualification et une phase de qualification.

La phase de pré-qualification lancée le 24 août 2016 a  vu la participation de quinze (15) consortiums et de treize (13) entreprises.  Au total, la Commission a reçu vingt-huit (28) offres dont treize ont été déclaré pré-qualifiées.

Faisant suite à cette première étape, la Commission qui a lancé l’Appel d’Offres allant du 13 octobre 2017 au 12 mars 2018,  a reçu quatorze (14) offres de la part de huit (8) Soumissionnaires dont deux ont été déclarées non conformes aux critères technique et commercial. Et il a été procédé à l’ouverture des offres financières des douze (12) offres déclarées conformes aux critères. Au final,  le Consortium « ENGIE & MERIDIAM », a été choisi pour mettre en œuvre le projet.

Pour rappel, c’est dans le cadre de sa stratégie de diversification des sources d’énergie électrique, que l’État du Sénégal a bénéficié d’un appui de la Banque mondiale dans le cadre de l’initiative « Scaling Solar ».

« Il s’agit d’un processus concurrentiel destiné à faciliter le développement rapide de centrales solaires financées par le secteur privé.  A cet effet et en application des dispositions de la règlementation en vigueur dans le secteur de l’électricité, il revient à la CRSE, d’organiser les appels d’offre pour l’octroi des licences de production », selon le document reçu de la CRSE.

 

Par mounamak

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.