S'Informer devient un plaisir

«Disparition d’un grand artiste sénégalais de N’Dendory : Demba Hamet GUISSÉ» par Amadou Bal BA –

0

Demba Hamet GUISSÉ, un artiste Maabo, originaire de N’Dendory, arrondissement de Ouro-Sidy, département de Kanel vient de disparaître le vendredi 21 mai 2021, à Dakar.

Demba Hamet GUISSÉ n’était pas comme ces nouveaux griots flatteurs vivant aux dépens des vaniteux. Il était un vrai musicien, un historien et grand spécialiste des épopées de El Hadji Omar Foutiyou TALL et Thierno Sileymane BAL. Son audience dépassait le Fouta-Toro traditionnel du Sénégal, du Mali et de la Mauritanie ; il était un artiste international.

Ces grands gardiens de la tradition orale sont en train de quitter la scène sur la pointe des pieds (Boubou BA Bambado, Samba Diabaré SAMB). Il animait un programme en Poulaar à la télévision 2 S TV ; une vraie bibliothèque. «Les peuples de l’oralité sont porteurs d’une culture aussi riche que celle des tenants de l’écriture. La tradition orale ne dit pas n’importe quoi, n’importe comment ; c’est une parole organisée, structurée, un immense réservoir de connaissances acquises par la collectivité, selon des canons bien déterminés. Aussi existe-t-il des spécialistes de la parole dont le rôle est de conserver et de transmettre les choses du passé : ce sont les griots. Les choses anciennes restent dans l’oreille» disait Djibril Tamsir NIANE.

Historien et attaché à la Vérité, le vrai griot est un artiste, un savant, un gardien des institutions et c’est lui qui assure la cohésion de la société, à travers sa présence permanente à toutes les périodes de la vie (naissance, mariage, mariage, guerre, etc.). Le «Gaolo» (griot) avait un rôle social affirmé. Il était le mémorialiste attitré des grandes familles, détenteur du pouvoir politique et religieux. La collectivité n’avait nul historien, si ce n’était le seul «Gaolo». Celui-ci doit être présent à toutes les batailles livrées par son Prince, non seulement pour affermir de la voix le courage des combattants, ou négocier une trêve, voire une capitulation, le cas échéant, mais également, pour se documenter et transmettre ce qu’il a vu» écrit Yaya WANE, dans «Les Toucouleurs du Fouta-Toro». En effet, magiciens du verbe, «les griots sont les détenteurs de l’histoire orale, bardes, hérauts, panégyristes, généalogistes, moralistes, garants de la tradition, chanteurs et instrumentalistes» écrit Isabelle LEYMARIE.

Par conséquent, pour paraphraser Amadou Hampâté BA (1901-1991) «il ne faudrait pas que la bibliothèque brûle».

Paris le 21 mai 2021 par Amadou Bal BA – http://baamadou.over-blog.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.