Les concessionnaires du nettoiement n’en peuvent plus. Après leur mot d’ordre de grève illimitée, les rues de la capitale sénégalaise commencent à être ensevelies par les ordures. L’Etat, qui leur doit pas moins de 7 milliards Fcfa, n’est apparemment pas encore dans les dispositions de décaisser l’argent. Mais leur président, Demba Diop, plus connu sous le nom de « Diopsy » a écarté toute possibilité de discussion avec les autorités étatiques , avant le décaissement de la somme due.

 » Nous avons déjà attendu 7 mois et nous ne pouvons plus donner du temps à qui que ce soit. On veut être payés, d’abord, avant toute discussion avec qui que ce soit. On ne compte pas arrêter la grève. La grève ne s’arrêtera que lorsque l’État nous aura payés », a-t-il dit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici