En prison depuis plusieurs mois pour une affaire de détournement de mineure, le Président directeur général de l’Iseg, Mamadou Diop a bénéficé de la liberté provisoire. CA peine élargi de prison, il n’a pas attendu longtemps pour porter plainte contre sa deuxième femme Amsatou Seydi. Cette dernière avait envoyé une sommation et une assignation d’expulsion dans laquelle elle demande à la famille de Diop Iseg de quitter l’immeuble situé à Sacré-Cœur dont elle se dit propriétaire. En effet, Amsatou Seydi, qui fut la directrice du Groupe Iseg, a brandi un état de droit réel ou de vente, délivré deux mois après l’emprisonnement de Diop Iseg.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici