DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Diomaye valide un décret de Macky Sall

0

Le Conseil économique, so­cial et environnemental (Cese) a tenu sa première session extraordinaire après le départ du pouvoir du Président Macky Sall. Ce qui constitue la première rencontre tenue par le Cese depuis l’avènement du nouveau régime avec à sa tête le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye.
Cette première session extraordinaire a été une occasion d’installer les nouveaux membres de l’institution nommés par le Président Macky Sall avant son départ du pouvoir consécutif à la fin de son mandat ponctuée par une défaite du candidat de la coalition présidentielle Amadou Ba au profit des nouveaux tenants du pouvoir.
Parmi ces nouveaux membres qui intègrent le Cese, il y a l’homme de culture, le rappeur Malal Talla alias Fou Malade, qui avait appris avec une grosse surprise sa nomination au sein de l’institution à travers un décret signé par le Président sortant.
La convocation de la première session extraordinaire de l’année 2024 par décret est signée par le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et son Premier ministre Ousmane Sonko.
Jugé «budgétivore» par les tenants du pouvoir du temps où ils étaient du côté de l’opposition, ces derniers maintiennent le Cese. Et ce, au moment où l’opinion publique pense que sa dissolution allait être diligentée par le nouveau régime, qui s’était montré très critique à l’endroit de cette institution.
Le syndicaliste Mademba Sock, décédé récemment en France, était membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Avec cette disparition du syndicaliste, l’institution perd un de ses membres qui s’était signalé sur le terrain du syndicalisme pour défendre les intérêts des travailleurs au plus fort de la contestation sociale dans les années 90.
Pour rappel, par décret n°2024-736 du 18 mars 2024, Macky Sall a nommé au Cese 80 titulaires et 40 membres associés.

laissez un commentaire