DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Dialogue national : Famara Sagna bloque les Locales

0

Il n’en est pas à sa première expérience. Sous Diouf, l’homme a dirigé la réconciliation nationale, le dialogue fructueux avec l’opposition et la médiation entre chef de l’Etat d’alors et son opposant de l’époque Me Abdoulaye Wade. Sous Wade, il s’est gardé d’intervenir dans le débat public, menant des missions officieuses et souterraines, comme pour ne pas froisser son image d’homme exceptionnel, de « monsieur » qui ferait même l’unanimité. Sous Macky Sall, il avait accepté de sortir, en juin dernier, de sa retraite que certains qualifient de dorée pour présider le Dialogue national. Mais comme un maître d’oeuvre qui décide que les choses doivent s’arrêter là, parce que gêné par tant de « légèretés » et de « manque de pragmatisme », de la part de ceux qui l’ont chargé de la conception du projet dont il doit assurer le suivi des travaux et la coordination des différents corps de métiers. Le manque d’implication de Famara Ibrahima Sagna semble plomber le rêve du Président Sall. « Tant qu’il n’est pas officiellement installé, le Président Famara ne peut prendre aucune décision. Et en homme d’Etat, il refuse de verser dans l’illégalité », explique une source. Une situation qui a fini d’impacter le dialogue politique et d’enliser le processus de recherches d’une date pour les locales, initialement prévues le 1 er décembre 2019.

Nommé par décret présidentiel 2019-1120, le 5 juillet 2019, le président Famara Ibrahima Sagna n’a pris aucun acte administratif allant dans le sens de faire bouger les choses. L’homme attend toujours d’être officiellement installé dans ses fonctions pour pouvoir commencer le travail. Une mesure qui tarde à être prise par l’autorité compétente, à savoir, le président Macky Sall, à qui il incombe la responsabilité d’installé le président du comité du dialogue national.

laissez un commentaire