DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Deux personnes meurent chaque minute au travail

0

L’organisation internationale  du  travail estime que  dans le monde, au  moins  deux  personnes  meurent  chaque  minute  dans  le cadre  de  leur  travail. 1918 accidents et maladies professionnelles ont eté signalés à la Caisse en 2016. Pour 2007, les chiffres ne sont pas pour le moment disponibles. Les charges techniques de la caisse s’élèvent à 3 milliards F CFA. La Caisse à indemnisé les victimes à hauteur de 2 milliards F FCA. L’Etat dépense chaque année 4 milliards.   Ceci est  dû  sans  doute  à l’insécurité  au  travail.  Ainsi  le respect  des  normes  mondiales dans  toutes  les entreprises devient  une  nécessité  voire  une  obligation. Aussi la Caisse  de  Sécurité  sociale,  dans le cadre  d’un atelier  avec  l’association des  journalistes  en santé  population  et  développement  est  revenu est  revenu  sur  les  bons  comportements  dans  le monde  du  travail.  Un   partenariat  fécond  qui  va  permettre  aux  deux  entités  de  veiller  à  une  meilleure  communications  sur  le  sujet  avec  comme  soubassement,  le changement des  comportements. Directeur de la Caisse, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la prévention au niveau des entreprises, où  en cas d’accident, tout le monde souffre. En termes de problématiques, il est important de préciser on fera de la  sensibilisation pour atténuer les risques. Il nous faut davantage de sécurité  pour le bien-être des travailleurs et de l’entreprise, ceci lui permet d’être plus compétitive. Les entreprises qui ont postulé sont  déjà des champions en la vulgarisation de la sensibilisation. Il s’agit de lancer le concours ce 5 mars 2018 et que le meilleur gagne a dit Assane Soumaré.  Et  selon  Alassane Cissé  président  de l’Ajspd « la  caisse  de  sécurité  doit  aussi  nouer  un partenariat  avec  les entreprises  privés  pour  permettre  aux  journalistes de  pouvoir  stipuler  sur  les  problèmes  de  sécurité  au  travail  sur  différents  angles ».

 

Marie Diallo, Directrice de la prévention des risques professionnels,  dans  le même  sillage,  a notifié  que  cette  rencontre  entre  en outre  dans  la préparation du concours dédié aux Comité d’hygiène des entreprises sénégalaises dans la prévention des risques professionnels.  Il s’agit d’aller plus loin dans la collaboration. La prévention est une branche de la caisse de  sécurité sociale. La Direction accompagne les travailleurs dans  l’intervention des risques inhérents, l’Ucad et les étudiants en médecine. Plus de 250 sorties sont organisées en 2016, pour être plus près des travailleurs, en faisant des recommandations. « Un travailleur doit être protégé quand il est en mission. Un suivi sur le terrain est prévu avec le soutien de l’Inspection du travail » dit-elle. Et de  préciser,  « nous avons tous les arsenaux pour aller a l’encontre des entreprises qui ne respectent pas les mesures d’hygiène. Cette année la sécurité sera intégrée dans l’Enseignement technique et la formation professionnelle (Etpf). Notre objectif c’est de partager le maximum d’information avec les travailleurs. La collaboration est très étroite avec les comités d’hygiène au niveau des entreprises, où les membres sont formés ».

A l’en croire, somme toute, la personne est Le premier responsable d sa sécurité.  Et face au danger, le travailleur a le droit de dire non et  sera  dans  ce  conteste protéger. Avant d’ajouter: «  Nous travaillons en concert avec les inspections du travail pour la sécurité  des travailleurs. Et  revenant   sur  le prix,  à  gagner, il  s’agit  de 2 millions F CFA sous forme de bons. Il est donné par la caisse de solidarité de la Caisse de sécurité sociale. Pour Yacine Niang, toute entreprise qui a plus de 50 employés a droit à un Comité d’hygiène.

 

 

 

 

 

laissez un commentaire