DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Des tomates pour lutter contre l’infertilité masculine?

0

Le sperme est un liquide séminal expulsé lors de l’éjaculation masculine. Il contient notamment des spermatozoïdes qui pourront, potentiellement, féconder un ovocyte femelle. Le sperme est donc indispensable au processus de reproduction. La qualité du sperme dépend de plusieurs critères: la quantité, la vitalité, la mobilité et la morphologie (“cellules normales”) des spermatozoïdes présents dans le fluide corporel.

Des facteurs qui augmentent la qualité du sperme

L’hygiène de vie est sans conteste le meilleur moyen pour améliorer la qualité du sperme. Le tabac et le surpoids par exemple sont deux éléments nocifs pour la bonne santé des spermatozoïdes. Avant d’envisager une conception, l’idéal serait d’arrêter la cigarette et d’adopter une alimentation variée et équilibrée. Une alimentation saine amène non seulement des vitamines et des minéraux essentiels, mais aide aussi au contrôle du poids. Diminuer sa consommation d’alcool et pratiquer un sport de manière régulière sont aussi de réels atouts. Les compléments alimentaires vendus pour améliorer la qualité du sperme n’ont pas réellement prouvé une efficacité notable. Mais le fait de s’atteler à un traitement de ce genre permet parfois aussi de conscientiser et d’adopter de bonnes habitudes de vie. On vous en parlait dans un précédent article, des chercheurs espagnols avaient avancé l’idée que les fruits à coques pouvaient améliorer la qualité du sperme. Cette fois, ce sont des scientifiques britanniques qui ont mené l’enquête. Selon eux, c’est la tomate qui pourrait avoir un impact positif sur les spermatozoïdes!

Résultats d’une étude britannique récente

L’étude est toute récente. Selon les chercheurs anglais, il serait possible d’améliorer la santé reproductive masculine grâce au lycopène ou lactolycopène, un constituant de la tomate. Normalement, la tomate contient naturellement du lycopène, mais sa teneur varie selon la variété, les conditions de culture et de stockage, mais aussi la manière de préparer l’aliment. En effet, la biodisponibilité (proportion d’une substance qui atteint la circulation sanguine sous forme inchangée) du lycopène est augmentée lorsqu’on cuit la tomate. 

Les scientifiques ont donc administré des compléments alimentaires à forte teneur en lycopène, pendant 12 semaines, à 60 volontaires. Les sujets, des hommes âgés entre 19 et 30 ans, ont été divisés en deux groupes: un recevant les compléments tandis que les autres prenaient, sans le savoir, des placebos. Au terme des trois mois, les chercheurs n’ont pas constaté de changement significatif de la concentration des spermatozoïdes mobiles. L’étude peut donc être considérée comme négative. En revanche, la proportion de spermatozoïdes mobiles et le nombre de cellules normales ont été significativement augmentés dans le groupe qui a reçu le lycopène. Affaire à suivre?

Et pour ceux et celles qui voudraient jeter un coup d’œil à cette surprenante étude, voici où la trouver: 

laissez un commentaire