Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu de 20h à 6h décrété par le président Macky Sall fait tache d’huile même dans les zones rurales. Contrairement à la Police ou à la gendarmerie chargées de faire respecter le couvre-feu, entré en vigueur dans la nuit de mardi, dans la zone des Kalounayes (Bignona), certains villages où la présence des forces de l’ordre n’est pas bien assurée, s’organisent avec les moyens à leur possession pour faire respect la mesure du chef de l’Etat.

En effet, c’est bien le cas à Coubalan, village situé dans le département de Bignona. Dans cette localité, les ancêtres, pour imposer le confinement à tous les habitants, ont fait sortir le « Fambondy », un génie protecteur craint par les hommes et qui est bien connu dans les communautés Diola et Manding. Et quand Fambondy sort, c’est tout un rite. Seuls les anciens peuvent aller le rencontrer. Toutefois, cette sortie de ce personnage mythique ancestral vêtu de rouge n’a pas fait que d’heureux. Selon les sources de Thieydakar établies dans la zone, plusieurs individus qui traînaient dehors, dans la nuit de mercredi, ont été soumis à une rude épreuve du Fambondy qui a blessés deux d’entre eux. Ces derniers ont été acheminés dans le poste de santé du village où ils ont été pris en charge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici