S'Informer devient un plaisir

Délivrance frauduleuse d’actes d’état civil à Koungheul-Un agent municipal mis aux arrêts …

0

C’est une information qui est sous toutes les lèvres dans la capitale du Bambouck. En effet, un agent municipal dont on tait ,pour le moment , le nom, vient d’être interpelé par les forces de l’ordre pour faux et usage de faux dans la délivrance d’actes d’état civil. Ceci, en violation flagrante et totale des normes requises en la matière. Une situation qui fait des vagues à Koungheul Commune au point de faire réagir les populations.

Ainsi, la plateforme « Koungheul Beneen Melo » vient de monter au créneau pour stopper ces pratiques mafieuses de nature à ternir l’image de marque de leur institution municipale : « Koungheul Beneen Melo » s’est toujours employé à sensibiliser les autorités et les populations sur l’absence de transparence et de professionnalisme qui entourent la gestion de ce service public.L’état civil est aussi important et sensible et sa gestion ne doit pas être laissée entre les mains de personnes véreuses , à la moralité douteuse.

Cette situation qui vient d’être constatée est plus que déplorable et regrettable.Elle est, de toute évidence, le résultat d’un système privilégiant des recrutements basés sur le clientélisme politique doublé de la mauvaise foi de certains agents. » Et les animateurs de la structure, d’inviter : « Au regard de toutes ces considérations susmentionnées, que « Koungheul Beneene Melo » invite la justice à situer les responsabilités dans ce qui s’apparente à un réseau de faussaires dont les agissements ont fait assez de victimes et de dégâts à tout point de vue.Par ailleurs, la structure appelle les autorités à une réflexion sérieuse sur la précarité́ de ces emplois qui expose les salariés à la corruption et à toute forme de malversation.

Toujours fidèle à son combat pour la Transparence et la Bonne Gouvernance locale, nous sommes plus que déterminé́s à engager des investigations au niveau des autres municipalités du Département pour dénoncer devant qui de droit, tous ce qui seraient manquements liés à la gestion de l’état civil dans nos collectivités territoriales », ont-ils promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.