Les services relevant de la Direction de la sécurité publique (Dsp) de Dakar ont fourni leurs statistiques pour le compte du 1er au 31 janvier 2020. Selon nos informations, durant ce premier mois de l’année, 7 329 personnes ont été interpellées (7 265 déférées au parquet) dont 64 étrangers (31 remis entre les mains du procureur) et 8 771 plainte déposées. La majeure partie des personnes ayant fait l’objet d’arrestation ont un lien avec la drogue (439 cas).

Les statistiques révèlent aussi 357 cas d’atteintes aux biens (vols de bétail…), 104 arrestations pour prostitution, 56 pour coups et blessures volontaires, 31 pour viol, pédophilie et autres atteintes de moeurs…

Selon nos interlocuteurs, il résulte de tout ce qui précède que durant le premier mois de l’année 2020, les zones les plus criminogènes au Sénégal sont Guédiawaye (avec 5 cas), Dakar (3 cas), Mbour (avec 2 cas) et Diourbel avec un seul cas. En outre, 2 bandes de malfaiteurs ont été démantelées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici