DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

DÉBUT DES ÉPREUVES DU BACCALAUREAT TECHNIQUE | 3411 candidats à la quête de leur 1er diplôme universitaire

0

Les épreuves du baccalauréat technique ont débuté ce jeudi sur l’ensemble du territoire national, mobilisant plus de 3411 candidats inscrits dans diverses filières telles que les sciences techniques industrielles, F6, T1, et T2.

À cette occasion, le ministre de la Formation professionnelle, Amadou NjekkSarré, a effectué une visite au Lycée Sergent Malamine Camara des Parcelles Assainies de Dakar, pour s’enquérir des conditions de déroulement de l’examen.

Lors de sa visite, M. Sarré a souligné le faible taux de participation des candidats au baccalauréat technique comparé au baccalauréat général. Ce constat met en lumière un défi majeur pour le système éducatif : la nécessité de promouvoir et de valoriser davantage les filières techniques auprès des jeunes.

« Cette année nous avons une augmentation du nombre de candidat pour la région de Dakar nous avons enregistré 1160 candidats figurez-vous bien que le nombre de fille est également important puisque nous avons 1880 candidates dans ces examens là nous nous en félicitons », a déclaré le ministre de la Formation professionnelle.

« Nous avons comme objectif pour les prochaines années d’avoir plus de candidats et plus de réussite dans les examens d’une façon générale nous sommes particulièrement satisfaits de cette organisation » a-t-il ajouté.

« Pour cette année des innovations ont été notées au niveau des convocation ce que nous voulons dire aux candidats comme on a eu à le mentionner au niveau des convocations que les téléphones portables et tout ce qui est assimilé sont interdits au niveau des centres d’examen »

« Au niveau de la convocation aussi on a mentionné les matières non dominantes et dominantes que les élèves qui ne vont pas réussir au premier tour d’épreuve pourrons aller au second tour d’épreuve. C’est important déjà de bien regarder la convocation cela leur permettra de savoir quelles sont les matières qu’ils doivent choisir au cas de deuxième tour pour gagner du temps » précise Cheikh Mouhammadou Bamba Guèye directeur général de l’office du Baccalauréat.

laissez un commentaire