S'Informer devient un plaisir

Darknet: démantèlement du «plus vaste» site mondial de vente

0

Tout sauf visible et accessible uniquement aux initiés sur internet, ce réseau est souvent utilisé pour des activités illégales et exige de longues enquêtes pour être démantelé. C’est ce qui vient d’arriver après des mois avec la fin ce lundi 11 janvier d’un site présenté comme la plus grande plateforme du Darknet au monde. La justice allemande a fourni ce mardi des informations sur cette opération internationale de longue haleine.

De la drogue, des faux papiers, des données de cartes de crédit volées ou falsifiées, ou encore des virus informatiques… La liste des produits proposés par « DarkMarket » était longue et tout sauf légale.

Dissimulée dans les tréfonds de l’internet, la plateforme présenté comme le plus vaste point de vente du monde dans son domaine sur le Darknet comptait 500 000 utilisateurs et plus de 2 400 vendeurs. Au moins 320 000 transactions y ont été réalisées et réglées dans des cryptomonnaies. Le montant total pourrait s’élever à 140 millions d’euros.

Une vingtaine de serveurs saisis

Une vaste opération internationale a conduit ce lundi à son démantèlement. Une vingtaine de serveurs ont été saisis en Moldavie et Ukraine d’après le parquet de Coblence en Allemagne, qui a mené l’enquête durant des mois en coopération avec d’autres pays.

L’opérateur présumé de DarkMarket a été interpellé le week-end dernier à la frontière germano-danoise et placé en détention provisoire en Allemagne.

L’enquête n’est sans doute pas terminée. Les données saisies doivent permettre de poursuivre les investigations et de retrouver les traces de revendeurs, de modérateurs et de clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.