DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

DANTHIADY, MEETING DE CLOTURE DE BBY: LE MAODO HONORÉ CHEZ LUI

0

21 jours de campagne sans repos, installant son QG sur la RN2, tout près de Ourossogui, ville carrefour, capitale économique de la région de Matam. Il y avait prèsque élu domicile, délaissant sa luxueuse villa de Danthiady, située à une dizaine de kilomètres.

C’est parce que Maitre Malick Sall s’est voulu être très proche de ses collaborateurs et des militants venant de partout du départements de Matam et du Ferlo, pour plus d’éfficacité et de rationalité dans la coordination de l’exaltante mission qu’il s’est assignée et dont il s’est personnellement impliquée.

Son objectif, le seul d’ailleurs, et qui fonde la raison de sa mobilisation : redonner une âme à l’Alliance Pour la République (APR) et à la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY)..

Pour ce défi à relever, Malick eut l’heureuse déstinée de croiser sur son chemin des cadres vertueux du Nguénar, du Bosséa, comme aime le rappeler souvent le maitre de cérémonie, Kalmbaan de son état,
Mamadou Paaté Tall de Nguidjilone.
Leur point commun, souligne ce dernier, telle une dévise, c’est la dignité (ndimaagu), la bravoure (jaambaraagu), le respect de la parole donnée (kôngôl).

Ils ont aimé son comportement, sa méthode et sa maniére de faire la politique puisque lui-même ne se définit comme homme politique qu' »au sens noble du terme ».
Ils lui font confiance, et en retour il les lui rend si bien que leurs relations fraternelles et politiques s’harmonisent, pour ne pas dire se confondent au point que le leadership politique de Me Malick Sall est tout naturel, librement accepté, non imposé ou décrèté.

C’est le « Teddungal » que sont venus rendre les acteurs politiques du Cadre de Concertation d’Echange et d’Actions pour le Développement de Matam (CACEADM) au grand frère, fils prodige de Danthiady devant ses parents comme témoignage de leur reconnaissance.
En effet, durant ces 21 jours, rares sont les localités oû Maitre Sall, ou sa délégation mandatée n’est pas passée deux fois.
.
Il suffit de voir aujourd’hui ces milliers de militants réquinqués, cette marée humaine débordante, entièrement acquise à poursuire avec lui, la sublime aventure de réaffirmation de la dignité de la personne et du politique notamment, de réappropriation du sacro-saint principe que ce sont les masses qui font le Parti et garantissent au Pouvoir sa longévité.

.Maitre Malick Sall n’a pas lésiné sur les moyens pour équiper le stade municipal de tout le confort et de toutes les commodités en faisant appel à l’expertise d’une société de la place, spécialiste des grands évènements.
Écrans géants, drone etc … Tout y était.

En arrivant par la route de Ourossogui,
on est subjugué par la foule venue de toutes les directions, massée à l’entrée de la ville de Danthiady, que le stade ne pouvait contenir.

Il était plein à craquer par des militants engagés, qui n’ont pas été soudoyés par un billet 5 000 francs ou moins, puisque la campagne électorale a été entièrement financée sur fonds propres des cadres et des bonnes volontés.

C’est dire que d’ores et déjà les choses ont changé. La voix de Malick Sall compte, tout comme compte désormais la voie qui mène à Danthiady Le Carrefour politique du département.

Si l’etape de Thilogne, au passage de Aminata Touré a consacré la rupture définitive d’avec un statu quo injuste, sa mort, avec comme acteurs Mamadou Elimane Kane et Abdoul Guissé, le rush vers Danthiady célèbre son enterrement.

Un Leader est consacré, lui qui a su patienter son heure pendant 10 ans 5 mois sans réchigner, pour prendre en main les destinées du département de Matam, repasser les blessures, éteindre les frustrations, mettre une croix rouge sur une certaine pratique politique : diviser, monter les uns contre les autres, encourager le larbinisme, le servilisme.

Maitre Malick Sall invite les populations à voter massivement pour la Coalition BBY afin de permettre au Président Macky Sall de dérouler librement son programme des infrastructures du Daande Maayo, son programme
économique et social, sans entrave.

Par Habib Ka

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.