L’enquête sur le crash de l’hélicoptère survenu mercredi dernier à Missirah est confiée à la Section recherches de la gendarmerie nationale. Selon L’Observateur, les hommes du commandant Sarr seront assistés de deux gendarmes français. Les éléments français chargés de l’enquête ont débarqué sur les lieux du crash avant-hier jeudi après 19 heures, informe l’Obs. Qui révèle qu’ils ont parcouru hier vendredi matin le site du crash et ses environs pour explorer toutes les pistes. L’Observateur rapporte qu’ils ont même fouillé de fond en comble les « Bonlongs (rivières) du Delta du Saloum sur un rayon de près de 5 km.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici