DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Craignant une nouvelle évasion, Boy Djiné transféré de la Mac de Diourbel à Rebeuss

0

Élargi de prison au courant du mois de juillet 2023 avant d’être de nouveau arrêté dans la nuit du 5 au 6 décembre 2023 sur l’Autoroute à péage à bord d’un véhicule, aux environs de 4h du matin par les gendarmes de la Brigade de Recherches de Thiès, l’as de l’évasion est accusé de tentative de cambriolage à Touba, depuis son inculpation et son placement sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du 2e cabinet du tribunal de grande instance de Diourbel.

Association de malfaiteurs en bande organisée, faux, usage de faux dans des documents administratifs, usage et apposition de fausses plaques, défaut de permis de conduire, défaut d’assurance, usurpation d’identité, tentative de vol en réunion commis la nuit avec effraction et usage de véhicule, détention et cession d’armes de la 2e catégorie en bande organisée, tentative de contrefaçon de signes monétaires ayant cours légal sur le territoire national et à l’étranger, et tentative de remise en circulation après découverte des vices de billets contrefaits ou falsifiés en bande organisée, sont les chefs qui pèsent sur sa tête.

Selon Les Echos, il a été transféré à la maison d’arrêt de Rebeuss. Une source ayant requis l’anonymat a confié que c’est pour des raisons de sécurité que le procureur de la République a ordonné son transfèrement vers Dakar. Les autorités pénitentiaires, craignant une évasion de sa part, ont écrit au procureur pour dire qu’elles ne peuvent pas le garder à la Mac de Diourbel, renseigne la source.
Se pose alors la question sur la compétence de juridiction. Si certains pensent qu’il y a un problème à ce niveau, notre source judiciaire pense le contraire. Parce qu’au départ, précise-t-elle, Boy Djiné a été déféré au niveau du parquet de Thiès. Mais le procureur de Thiès avait jugé que le lieu où on l’a interpellé est du ressort de Diourbel. « C’est là qu’il a transmis le dossier au procureur de Diourbel. Mais maintenant, pour le reste, tout est de la compétence du tribunal de Diourbel. Il ne sera pas jugé à Dakar, mais à Diourbel. C’est juste un transfèrement de prisonnier. Il va rester à la prison de Rebeuss et lorsqu’il devra être jugé, il sera ramené à Diourbel. Mais en l’état, il n’y a pas de problème de compétence de juridiction. Dakar ne fait que garder le prisonnier pour des raisons de sécurité », a-t-elle assuré.
Puisque c’est un dossier d’instruction, la chose qu’il faudrait aussi se demander c’est le juge qui procédera à son audition au fond. Sur ce, notre interlocuteur a révélé que sur ce point également, il n’y a pas de problème parce que si du fait de l’éloignement, le juge ne veut pas exposer l’administration pénitentiaire à des va-et-vient, il peut faire une commission rogatoire pour demander à son collègue de Dakar de faire l’audition au fond en lui transférant le dossier. « Il lui transmettra le procès-verbal et au moment du jugement, il sera retourné sur Diourbel pour être jugé », soutient notre source.

laissez un commentaire