Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé mardi dernier un financement de l’Association internationale de développement (IDA) d’un montant de 100 millions de dollars – réparti également en don et en crédit pour aider le gouvernement du Sénégal à faire face à l’impact social et économique de la pandémie de la Covid 19 et à améliorer l’accès aux services pour les populations les plus vulnérables.

Ce financement vient en appui aux ressources budgétaires de l’État qui doivent couvrir le financement des mesures anticrise. Ce montant est ainsi composé 30 milliards 174 millions de FCF en don et 30 milliards 174 millions en crédit concessionnel IDA. Un total de 60 milliards 348 millions de FCFA qui sera versé en une seule tranche. Selon le communiqué de la Banque Mondiale, cet appui vient alors que le gouvernement du Sénégal a pris des mesures importantes pour contenir la pandémie et atténuer son impact socio-économique, et doit ainsi faire face à des contraintes financières exceptionnelles. Une aide donc qui vient pour préparer le Sénégal à son redressement post-COVID, a indiqué dans le communiqué M. Nathan Belete, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici