Selon une enquête menée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) menée entre le 23 juin et le 6 aout dernier, 2,5% des 284 000 unités de production informelles (UPI) sont fermées définitivement en raison de la crise sanitaire. Dans le détail, ce sont plus de 7000 entreprises qui sont à l’arrêt, d’après le rapport repris par L’OBS.  Les unités du secteur des services autres que le commerce sont les plus touchées par la fermeture temporaire ou définitive. 9,2% des entreprises ont arrêté momentanément leurs activités et 2,5% sont fermées définitivement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici