Le Fonds de riposte et de solidarité « Force Covid-19 », estimé à 1000 milliards F Cfa et mis en place par l’Etat, n’est pas une action immédiate qui va aider rapidement les impacts. C’est la conviction de Thierno Alassane Sall qui regrette ainsi la manière dont le gouvernement gère cette crise. Selon le président de la République des Valeurs, il y a lieu d’élaborer un plan de riposte satisfaisant. « L’heure est venue de poser des actes à la hauteur du péril qui nous guette. Le président Macky Sall a su mobiliser des ressources financières sans précédent comparativement à ses prédécesseurs pour des investissements non rentables et non prioritaires. Plusieurs pays à travers le monde ont déjà pris des mesures fortes et immédiates pour aider leurs citoyens et leurs entreprises à amoindrir l’impact de la crise qui se déroule sous nos yeux », indique l’ancien ministre de l’énergie qui flétrit, dans la même veine, les dépenses de prestige effectuées jusque-là par le Président Macky Sall. « En huit ans, Macky Sall a dissipé en fonds 60 milliards F Cfa et plus de 360 milliards F Cfa pour l’achat de véhicules », rappelle Thierno Alassane Sall qui se lance dans une petite comparaison en minimisant l’enveloppe financière dégagée par le Chef de l’Etat dans le cadre du plan de riposte contre le Covid-19. « Quand la plus grave crise de notre histoire récente menace, Macky Sall se targue fièrement de débloquer 1,4 milliard F Cfa et s’engage sur une enveloppe de 64 milliard F Cfa », se désole-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici