Dans le cadre du plan de riposte contre la propagation du Covid-19, le président Alassane Ouattara a décidé de la réouverture des frontières aériennes ivoirienne. C’était ce jeudi 25 juin 2020 à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité.

L’État ivoirien a décidé, à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité, tenue ce jeudi, de la réouverture des frontières aériennes à partir du 1er juillet 2020, dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Ainsi, tous les passagers à l’arrivée des vols internationaux, feront l’objet d’un contrôle sanitaire et d’un suivi «systématique » pendant leur séjour en terre ivoirienne.
Le Grand Abidjan, quant à lui, reste isolé jusqu’au 15 juillet prochain. Idem pour les mesures concernant le maintien de l’État d’urgence et de la fermeture des frontières terrestres et maritimes.

Après le déconfinement progressif et la reprise des activités dans plusieurs administrations à la mi-mai dernier, la Côte d’Ivoire a opéré un réaménagement à Abidjan à cause de la montée en flèche du nombre des cas positifs de coronavirus.

Les autorités ont dû ramené à 50 personnes au maximum, les rassemblements des populations dans le Grand Abidjan au lieu des 200 personnes décidées antérieurement.

Le nombre de 200 personnes, reste maintenu à l’intérieur du pays. Les bars, les boites de nuits, cinémas et autres lieux de spectacles restent toujours fermés dans le Grand Abidjan jusqu’à nouvel ordre.

Ces mesures restrictives sont associées au port obligatoire du masque et au respect des mesures de distanciation sociale. Abidjan reste le foyer de l’épidémie avec plus de 96 % des cas enregistrés en Côte d’Ivoire depuis la survenance de la maladie. Le pays compte à ce jour près de 8164 cas de personnes infectées dont 3419 guéries et 58 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici