Dans le cadre de leur travail, des journalistes munis d’une autorisation pour effectuer leur travail aux hures du couvre-feu ont été agressés par la police à Touba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici