S'Informer devient un plaisir

Couverture de l’affaire Sweet beauty: le Cnra met en garde contre les dérives dans certaines chaînes de télévision

0

L’Assemblée du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a fait constater, mercredi, des dérives dans certaines chaînes de télévision dans le cadre de la couverture de l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr.

« Depuis très tôt le matin, sur plusieurs plateaux de télévision, il a été constaté des appels au soulèvement populaire en diffusant des images d’insurrection en boucle », a déploré le Cnra. A travers un communiqué de presse, son président, Babacar Ndiaye, a estimé que le Conseil, « conformément à sa mission de veiller au respect de la réglementation applicable aux médias audiovisuels, appelle ces médias à mettre un terme à ces violations flagrantes de la réglementation ».

Le gendarme de l’audiovisuel a, à ce titre, précisé que « les sanctions prévues en cas de poursuite des manquements constatés feront l’objet d’une suspension immédiate du signal pour une durée de 72 heures dans un premier temps : ces mesures seront aggravées en cas de récidive ».
Dans ledit communiqué, le Cnra a rappelé que « dans l’exercice de leur mission d’informer, les médias doivent, conformément à la régulation, veiller à sauvegarder la paix. Ils doivent également veiller à ne pas diffuser des émissions, programmes, contenues ou propos faisant état explicitement ou implicitement l’apologie de la violence, incitant à la haine et à l’extrémisme, sous toutes leurs formes » et à ne pas « inciter à des comportements délictueux ou de délinquance ou à des comportements susceptibles de porter à l’ordre et à la sécurité de nature à constituer une menace sur la stabilité nationale ou la cohésion sociale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.