« Nous ne sommes pas d’accord avec la décision ». Telle est la réaction d’un des membres du pool des avocats constitués pour assurer la défense du leader de Ram-daan, Thione Seck. Ceci, suite au verdict rendu, ce lundi, par la Cour d’appel dans l’affaire d’association de malfaiteurs, de contrefaçon et altération de signes monétaires en cours légal au Sénégal et dans un pays étranger, de blanchiment de capitaux et de tentative d’escroquerie. Le président a infirmé la décision prononcée par le juge du tribunal correctionnel. Ce dernier avait renvoyé les prévenus Thione Seck et Alaye Djité des fins de la poursuite en déclarant nulle la procédure initiale.
Me Abdou Dialy Kane d’indiquer : « Nous allons nous concerter pour voir quelle est la stratégie que nous allions mettre en place pour pouvoir faire face. Ainsi, le juge a donné rendez-vous pour le 17 février afin d’aborder l’affaire au fond mais d’ici là, il peut y avoir des rebondissements sur le plan procédural ». Le conseil de Thione Seck a reconnu que c’est la jurisprudence Khalifa Sall qui est appliquée dans ce dossier en appel. « C’est à peu près la même décision qui a été rendue », a souligné l’avocat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici