« Chères amies, chers amis, cette période est difficile, stressante et même pleine de risques de contamination au coronavirus ou covid-19 », dit d’emblée Mary Teuw Niane, ancien ministre de l’enseignement supérieur dans un document publié sur sa page Facebook. 

« Chacune et chacun est la barrière pour soi et pour nous tous. La règle générale est de couper au maximum les contacts avec les autres. C’est très difficile dans une société comme la nôtre où tout est presque communautaire et social », a rappelé Mary Teuw Niane.

Il ajoute : « Et pourtant pour gagner la bataille contre le coronavirus covid19, il nous faut renoncer pour une période, cette période, à tous les rassemblements communautaires, religieux, sociaux, sportifs, culturels, familiaux, etc. Nous devons renoncer particulièrement à tout ce qui est khew! Et aussi à ces rassemblements dits de sensibilisation qui créent des attroupements donc qui multiplient les contacts ».

« Les élèves et les étudiants ne sont plus dans les classes mais ils ne sont pas en vacances, ils doivent continuer à travailler et surtout à rester à la maison. Le thé des périodes de vacances doit être banni. Je remercie et félicite les télés et les radios qui organisent des cours. L’UVS continue ses enseignements. Le numérique est un atout pour l’éducation et les pays comme les nôtres. Le numérique devrait nous aider à passer ce cap de suspension des cours en présentiel et faire de cette période un vrai moment d’activités à la maison pour les enfants et la jeunesse apprenante.
Enfin, nos compatriotes qui rentrent à la maison doivent se signaler aux services de santé pour se protéger et protéger leurs compatriotes », renchérit le ministre qui invite les Sénégalais de faire usage du « savon de Marseille à la maison ».

« Lavons nous régulièrement les mains et invitons les visiteurs à se laver les mains. D’ailleurs évitons autant que possible les visites de courtoisie. Pour un Sénégalais, c’est très difficile, c’est encore beaucoup plus difficile pour une Sénégalaise. Renoncer aux khew, aux tuur, aux rencontres pour les natta, etc. Arrêtons toutes ces manifestations démonstratives, ces tee-shirts qui ne servent à rien, faisons des dons quand nous le pouvons aux structures dédiées », ajoute-t-il.

« Je partage avec vous ce que j’ai appris ces jours en lisant, en écoutant et en regardant. Oublions nous, pensons à toutes celles et à tous ceux qui sont autour de nous, refusons que le virus passe par nous, pour les atteindre, par négligence et pire par irresponsabilité », a invité Mary Teuw Niane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici