Le budget 2020 du Sénégal a été arrêté en novembre dernier à 4 212,15 milliards de F Cfa. Une hausse de 3,5% qui visait à booster la croissance économique du pays à 6,7%. Avec la pandémie, le gouvernement ne se fait plus vraiment d’illusions. « L’Economie du Sénégal sera sérieusement affectée par cette période de crise et la croissance économique évaluée à 6,7% pourrait régresser de 1,5% cette année, selon des prévisions actuelles », a dit d’emblée le ministre de l’Economie. En cause, selon Moubarak Lô, une baisse des recettes d’exportations, des investissements directs étrangers, des arrivées des touristes et des transferts des migrants. Avec 64 milliards pour le plan de contingence financé essentiellement par le budget de l’Etat, il est à prévoir des réaménagements budgétaires et une Loi des finances rectificative. Et même si tout cela est prévu par la Loi des finances organique, le Sénégal risque d’être durement touché. D’autant plus qu’il y a une impossibilité d’évaluer la durée des mesures nécessaires pour juguler l’épidémie ainsi que la persistance dans le temps des effets de la crise sur les comptes publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici