S'Informer devient un plaisir

Coronavirus : la barre des 100.000 décès en France franchie

0

C’est un triste cap. La France a passé ce jeudi 15 avril les 100.000 décès provoqués par la pandémie de coronavirus, depuis le début de l’année 2020.

Ce seuil symbolique a été atteint d’après le décompte quotidien de Santé publique France (SPF), qui a ajouté 300 nouvelles victimes. Ce jeudi au soir, l’Hexagone dénombre ainsi 100.105 victimes du coronavirus. Parmi elles, plus de 73.000 sont mortes à l’hôpital, et le reste dans les établissements sociaux et médico-sociaux, comme les EHPAD.

LE PREMIER DÉCÈS LE 14 FÉVRIER 2020
Le premier décès dans le pays a été recensé le 14 février 2020. Il s’agit de l’un des 3 premiers cas détectés en France, le 24 janvier 2020. Ce touriste chinois de 80 ans ayant séjourné à Wuhan, foyer suspecté de l’épidémie, a succombé trois semaines plus tard, dans le service de réanimation de l’hôpital Bichat, à Paris.

Le rythme des décès s’est accéléré ensuite rapidement. Le nombre des 1.000 morts a été dépassé le 24 mars. Le cap des 50.000, lui, a été franchi le 24 novembre. Environ les deux tiers des décès ont d’ailleurs eu lieu depuis le mois d’octobre et la deuxième vague de l’épidémie.

Mais ces chiffres seraient en réalité plus élevés, d’après le centre d’épidémiologie sur les causes de décès de l’Inserm. Celui-ci se base sur les certificats de décès. Au 31 décembre, il faisait état de «75.732 certificats mentionnant le Covid-19 comme cause initiale ou associée de la mort», selon une présentation réalisée le 9 avril, relevée par Le Monde. A la même date, Santé publique France indiquait 64.632 décès.

En franchissant cette barre symbolique, la France a rejoint deux autres pays d’Europe : le Royaume-Uni (127.000 morts) et l’Italie (115.000 morts). Le continent a d’ailleurs dépassé le cap du million de décès causés par le Covid lundi 12 avril.

LES RÉANIMATIONS CONTINUENT À AUGMENTER
Par ailleurs, dans les hôpitaux, 5.924 malades se trouvaient dans des services de réanimation ce jeudi. Un niveau comparable à celui du 1er avril 2020, et qui continue d’augmenter.

En réunion avec des maires ce jeudi après-midi, Emmanuel Macron leur aurait répondu qu’il s’attendait encore «à 8 à 10 jours d’augmentation dans les hôpitaux». Le président de la République prévoirait ainsi un pic hospitalier «entre le 25 et 30 avril».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.