DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Corniche ouest: Là où les 162 kg de chanvre indien ont été saisis

0

Une information circule dans les médias et à travers la toile faisant état de l’interception d’une pirogue contenant 162 Kg de chanvre indien à Terrou Baye Sogui. Cependant, Ass Mbengue, a apporté une précision de taille. Selon lui, la pirogue a été interceptée à Anse Bernard et non à Terrou Baye Sogui. « Je voulais apporter cette précision parce que nous n’acceptons pas que l’image de la plage de Terrou Baye Sogui soit ternie. C’est une plage où nous vivons en famille. Nos épouses, nos mamans, nos pères et nos frères travaillent ici tous les jours. Et depuis que cette affaire a éclaté, on nous appelle de partout pour nous demander ce qui s’est passé. D’ailleurs, nous sommes entrés en contact avec les autorités policières qui nous ont promis de faire la rectification », a-t-il déclaré.

Pour rappel, les éléments du commissariat de Rebeuss ont été informés de l’arrivée prochaine par voie maritime d’une importante quantité de drogue en provenance de la Casamance. Sans perdre de temps, les limiers ont mis en place un dispositif sur la corniche Est. Les hommes en civil ont mis la main sur trois hommes qui transportaient 162 Kg de chanvre indien. Il s’agit de Thierno T., mécanicien, 38 ans, Abdou Kh. D. T., 31 ans, pêcheur, et Kara D., 25 ans, pêcheur. D’ailleurs, Kara D. a été formellement identifié par les flics en train de cacher deux sacs de drogue provenant de l’embarcation entre les rochers avant d’être arrêté à son tour.

Soumis à un interrogatoire serré, les mis en cause ont confié aux enquêteurs que la pirogue était de Babacar Mb alias Talla Sylla qui aurait l’habitude de payer à des individus pour qu’ils lui transportent de la drogue un peu partout le long de la côte. Il faut dire que c’est le lendemain, dimanche 14 août, que le propriétaire de la pirogue a été appréhendé avant de soutenir que le véhicule était à la disposition de Dame T., petit frère de Abdou Kh. D. T., pour qu’il puisse mener des activités de pêche.

Cependant, si Thierno T dit s’être rendu sur les lieux pour se procurer de la drogue pour sa consommation personnelle, Abdou Kh. D. T. soutiendra qu’il était sur place pour consommer de la boisson alcoolisée, avant leur interpellation, il n’en demeure pas moins que les deux mis en cause tentent de faire porter le chapeau à Babacar Mb alias Talla Sylla qui est le propriétaire de la pirogue. L’affaire est pendante devant la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.