S'Informer devient un plaisir

Contre le COVID-19 : A.P.E/Dysso va pour une vaccination obligatoire à flux constant…

0

Le parti Alliance pour le Progrès Économique ( A.P.E/ Dysso) a fait face à la presse, ce vendredi,pour se pencher sur l’actualité la pandémie du Coronavirus ou Covid-19 et ses conséquences néfastes sur notre économie mondiale. Son Président Pape Djibril Ndiaye qui salue les mesures prises jusque-là par le Président de la République Macky Sall pour contenir ce fléau, plaide également pour une vaccination à flux constant, avec délivrance d’un certificat vaccinal à présenter obligatoirement avant l’accès à tous les lieux sous peine d’amende : » Notre parti A.P.E/Dysso constamment attaché aux valeurs républicaines, la cohésion sociale, l’État de droit, l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais , et face à l’apparition de l’épidémie du Coronavirus, sa propagation continue et accentuée au niveau national et international doit pousser les Sénégalais à s’accorder sur le minimum d’entente concernant les mesures barrière, le couvre-feu, la nouvelle loi sur l’état d’urgence et de siège décrété par le Chef de l’État et son gouvernement autour des stratégies sanitaires à stopper l’avancée de la pandémie », a souligné Ndiaye.

Il invite, sur la même veine, le Président Macky : »A.P.E/ Dysso invite le Président de la République à faire de la vaccination obligatoire à flux constant, avec délivrance d’un certificat vaccinal à présenter obligatoirement avant l’accès à tous lieux sous peine d’amende. Moi, Président d’A.P.E / Dysso , je suis prêt à être la première cobaye, le premier sénégalais vacciné et ce, dès l’arrivée du vaccin à l’aéroport ».Et pour atténuer le choc sur l’ économie, il dira: » Nous invitons le Chef de l’État à adopter une posture protectionniste pour accompagner les entreprises sénégalaises afin de mieux préserver l’emploi. Nous demandons aussi au ministre des Sports Mactar Ba et le Président Macky d’ouvrir l’arène aux lutteurs avec des mesures d’assouplissement ». Cette formation politique qui milite pour rationalisation des partis politiques au Sénégal demande ai Président de la République de mettre des délégations spéciales à la tête des Mairies avec l’ aide d’administrateurs civils. M.Ndiaye déclare sa candidature au fauteuil de Maire de la Commune de la Médina (Dakar) afin de la mettre sous le contrôle du  » Macky ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.