S'informer devient un réel plaisir

Cheikh Amar inculpé pour extorsions de fonds

0

Le  différend opposant Cheikh Amar à Samuel Sall portant sur 2 milliards refait surface.

Le juge du 2e cabinet a inculpé Cheikh Amar pour tentative d’extorsion de fonds, faux et usage de faux en écritures privées et dénonciation calomnieuse.

Le magistrat a donc suivi le réquisitoire du procureur, qui avait demandé l’inculpation du patron de TSE à la suite d’une plainte de l’ancien ministre Samuel Sarr.

Les deux parties sont convoquées mercredi prochain dans le bureau du magistrat pour confrontation.

L’homme d’affaires avait déposé une plainte contre l’ancien ministre de l’Énergie pour escroquerie, notamment. Il lui reproche d’avoir encaissé deux milliards de francs CFA qu’il lui aurait remis pour le compte de l’ancien chef de l’État Abdoulaye Wade, sans les avoir remis à ce dernier.

Cheikh Amar assurait que l’argent constituait une aide financière destinée à l’ancien président de la République, qui l’avait sollicitée.

Samuel Sarr portera plainte à son tour contre son accusateur. L’ancien ministre défendant que les deux milliards en question représentent le remboursement d’une partie d’une dette que l’homme d’affaires avait contractée auprès de Wade. Il assurait avoir remis les fonds à Wade, qui l’avait mandaté pour les recouvrer.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.