DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

CEDEAO : Les chefs d’État en sommet à Abuja au Nigeria, ce dimanche

0

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se réunira en sommet ordinaire ce dimanche 7 juillet, à Abuja (Nigéria). À la lumière de l’actualité, le principal enjeu du sommet des chefs d’État sera de « repenser la gestion des coups d’État en Afrique de l’Ouest ».

Abuja, capitale administrative de la République fédérale du Nigéria, va recevoir, ce dimanche 07 juillet, un sommet ordinaire des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). La région ouest-africaine traverse une période critique avec les défis posés par les pays en transition de l’Alliance des États du Sahel (Aes), la crise sécuritaire, les tensions entre le Niger et le Bénin ainsi que les difficultés socio-économiques en Afrique de l’Ouest.
Au menu de l’agenda du sommet ordinaire des chefs d’État de la Cedeao, prévu à Abuja, les questions des relations heurtées avec le Mali, le Burkina et Niger dirigés par des militaires putschistes et la crise (fermeture de frontière et bras de fer du pipeline) qui a cours depuis le 6 mai dernier entre Cotonou et Niamey. Au même moment, les pays de l’Alliance des États du Sahel (Aes) tiennent aussi leur sommet à Niamey, la capitale du Niger.
Avec la Cedeao qui a de la peine à pouvoir clairement agir sur ces régimes en transitions, alors qu’elle avait toute cette influence il y a quelques années, il faut repenser la gestion des coups d’État en Afrique de l’Ouest, souligne un rapport de l’Institut d’Études de sécurité (Ies).

Sous ce rapport, pour enrayer cette dynamique des coups d’État dans la région, le président en exercice de l’organisation régionale, Bola Ahmed Tinubu, a appelé ses pairs lors du sommet extraordinaire qui s’est tenu le 24 février dernier à un réexamen de l’approche de la Cedeao vis-à-vis des régimes putschistes pour un éventuel retour des pays de l’Aes…

laissez un commentaire