DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Cash transfert non payé: la mise au point du ministre

0
Il a été fait état à travers une certaine presse, écrite et en ligne, des non paiements dans le cadre de la mise en œuvre du programme de transferts monétaires exceptionnels en faveur des 542 956 ménages du RNU.
À ce titre, le Ministère du Développement communautaire de l’Equité sociale et territoriale voudrait apporter quelques précisions pour éclairer la lanterne des populations.
Pour rappel, la mise en œuvre de ce programme, d’un commun accord avec la banque mondiale, a été planifiée pour une période de 03 mois. Lancé en mi-mai 2022 par son Excellence Mr le Président de la République, il devrait être bouclé en mi-aout cette année.
Après le lancement national, ont suivi aussitôt à partir du 23 mai 2022, les régions de Thiès, Fatick et Diourbel.
Au courant des mois de juin et juillet 2022, le programme s’est poursuivi dans les régions de Dakar, Kaffrine, Kolda, Louga, Matam et Saint Louis.
C’est ainsi que les 316 892 bénéficiaires de ces neuf (09) régions soit 58% des ménages du RNU ont reçu leurs transferts dont 85% ont effectivement retiré en date du 11 août 2022 pour un montant global d’environ 21,5 milliards de FCFA.
Pour éviter toute interprétation négative de cette opération, il a été convenu avec la banque mondiale à travers son dernier aide-mémoire du mois de juillet 2022 que : «… les transferts ne pourraient pas se dérouler pendant la campagne électorale. Les ménages non payés au 10 juillet 2022 seront inclus après les élections ». D’ailleurs, comme planifiée, la mise en œuvre du programme a repris son cours normal au courant du mois d’août avec la finalisation des listes, la planification des paiements, les traitements des réclamations, etc.. C’est ainsi que, les 163 028 bénéficiaires des cinq (05) régions à compléter à savoir Tambacounda, Kédougou, Kaolack, Sédhiou et Ziguinchor vont recevoir leurs codes de transferts et les retraits pourront démarrer à partir de la semaine prochaine.
A la lumière de ce qui précède, nous affirmons que la mise en œuvre de cet important programme social suit son cours normal et ne souffre d’aucun manquement malgré la pause observée lors de la campagne électorale pour les législatives 2022.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.