S'Informer devient un plaisir

Casamance: 1.416 femmes violées par des rebelles

0

Le résultat de l’enquête réalisée par l’association «Touche pas à ma sœur» sur les viols perpétrés par les rebelles donne des frissons. Cette étude menée entre 1992 et 2010 révèle que 1 416 femmes ont été violées par des rebelles entre la Casamance, la Guinée Bissau et la Gambie. Le président de «Touche pas à ma sœur», Ismaila Kamby  et son équipe ont investigué pendant sept mois (novembre à mai) pour retracer l’histoire horrible vécue par des femmes. A l’en croire, bien que l’armée sénégalaise soit aux aguets pour le démantèlement des réseaux rebelles établis en Casamance, beaucoup d’entre les déplacées hésitent à rentrer au bercail, de peur de faire l’objet de nouvelles violences physiques et de violences sexuelles. Les1 416 victimes de viols sont toujours hantées par cet épisode tragique de leur vie. Elles n’osent pas adresser la parole à toute personne qui évoquerait le sujet, de peur d’être démasquée, identifiée et ensuite même tuée, indique Ismaila Kamby cité par L’AS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.