DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Candidature unique de l’opposition : Echec et Mat

0

L’opposition aura-t-elle un candidat unique à la présidentielle de 2019. Assurément Non. Déjà dans le Manko, la fissure semble profonde entre Idy et Gackou. Ce dernier n’approuve pas la sortie de Bamba Fall faisant d’Idrissa Seck le futur président de la coalition Manko Taxawu Sénégal en cas d’emprisonnement définitif du maire de Dakar. Entre le Pds et Manko, la rupture semble définitive après la confirmation de la  candidature de Karim Wade,  à titre irrévocable, à la présidentielle de 2019.

C’est dire que Wade, Idy, Khalifa et Cie ont embarqué les populations en général et leurs propres militants en particulier dans une tromperie qui laissait croire à une unité d’action et de pensée alors qu’ils se vouent mutuellement une profonde inimitié. Mais en définitive, à quoi pouvait-on s’attendre d’autre de ces « vizirs » de la scène politique qui chacun en ce qui le concerne, veut être couronné « Khalife à la place du Khalife » ?

Connaissant les égos, les calculs politiciens des leaders de l’opposition, nombre d’observateurs politiques avaient parié sur l’échec d’une candidature unique de l’opposition. C’est un secret de Polichinelle, la dynamique connaît de sérieux bouleversements.

Et c’est le jeu bien trouble joué par Gackou, qui, selon nos sources  mène actuellement des actions solitaires bien suspectes, loin des yeux et des oreilles indiscrètes. Les ambitions de Gackou autrefois secrètes sont aujourd’hui ostentatoires, et l’intéressé lui-même ne s’en cache plus, nous confie notre interlocuteur. Qui nous précise que ces desseins sont même sources de divergences au sein de sa propre formation politique, le GP. Au-delà des sourires, ‘’le Bélier noir’’, comme le surnomme t’on, n’adouberait pas le choix de Idrissa Seck Me nouveau boss de Manko. Beaucoup s’accordent à dire qu’il a réussi à semer le bordel au sein de ladite Coalition. Un euphémisme pour ne pas avouer qu’il risque de le faire imploser.

En fait, l’unité à laquelle renvoie la traduction littérale de Manko de Wade et Khalifa  n’a jamais prévalu dans ce cadre hétéroclite et les leaders de l’opposition malgré leurs déclarations de façade et leurs mines de circonstance, n’entretiennent point de rapports cordiaux. Ainsi, le faux mythe de l’unité fait face à la vérité du terrain politique et la réalité montre que les patrons des deux Manko ne s’entendent autour de rien ni de personne. Toutefois, la désunion et la dispersion des forces du Benno étaient très perceptibles à la veille des législatives de 2017 quand il s’est agi de diriger la grande coalition de l’opposition. Selon une source proche du pouvoir, Gackou est décidé à saborder toutes les initiatives de Manko en cours.

Wait and see.

 

La Rédaction 

laissez un commentaire