DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

CANCER PEDIATRE : 400 000 enfants  atteints par  an

0

La population mondiale, aujourd’hui estimée à 7,3 milliards, devrait atteindre 8,5 milliards d’ici 2030, et 9,7 milliards en 2050 dont 2,4 milliards d’Africains

Le cancer touche tout le monde, jeunes et vieux, riches et pauvres, hommes, femmes. Plus de 400.000 enfants sont ainsi diagnostiqués de cancer chaque année.  80% des enfants atteints de cancer vivent dans des pays à faible revenu. Cette maladie constitue une charge énorme pour les malades, les familles et les sociétés. Il s’agit de l’une des premières causes de mortalité dans le monde.

 

La mortalité par cancer est proportionnellement plus élevée en Afrique qu’ailleurs dans le monde. Les cancers représentent déjà entre 10 et 20% des pathologies sur le continent africain. Les cancers des enfants de moins de 15 ans représentent 4 à 6% des cancers contre 0,5% dans les pays occidentaux. Ainsi, près de 40 000 enfants atteints chaque année d’un cancer, vivent en Afrique.

Les infections causées par certains virus, bactéries ou parasites sont des facteurs de risque importants dans certains cancers. Ainsi en Afrique, 26% des cas de cancers ont une origine infectieuse.

Si les taux de survie ont beaucoup augmenté dans les pays à revenu élevé, atteignant aujourd’hui en moyenne 80% et jusqu’à 95% pour certains cancers (Burkitt, rétinoblastome), dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, les taux de survie restent beaucoup plus bas ne dépassant pas 10% dans certains pays en raison d’un diagnostic tardif, du peu de médecins formés à l’oncologie pédiatrique, de la méconnaissance des soignants et de la population des signes révélateurs des cancers de l’enfant, de l’insuffisance des possibilités de traitement et aussi de la fréquence des abandons de traitement, notamment pour des raisons économiques.

1.300 enfants ont été pris en charge en Afrique sub-saharienne grâce au soutien du GFAOP, portant à plus de 8.000 l’ensemble des cas accueillis en 15 ans. Aujourd’hui, le GFAOP ce sont 22 unités dans 18 pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne avec l’objectif principal et commun de multiplier par 2 le nombre d’enfants cancéreux vus à un stade précoce et soignés dans les hôpitaux africains d’ici 2020.

laissez un commentaire