S'informer devient un réel plaisir

CAN 2021 : l’Algérie tombe face à la Guinée équatoriale à la surprise générale

0

Après avoir été tenus en échec par la Sierra Leone (0-0), les Fennecs se sont inclinés face au Nzalang sur la plus petite des marges (1-0). La qualification des Verts se jouera face à la Côte d’Ivoire lors du dernier match.

La victoire était déjà obligatoire pour l’Algérie lors de la deuxième journée du groupe E face à la Guinée équatoriale, à la suite d’un match nul concédé face à la Sierra Leone (0-0) pour son entrée en lice. Quant au Nzalang Nacional, il s’était incliné sur la plus petite des marges face à la Côte d’Ivoire, leader de la poule malgré son nul plus tôt dans la soirée. Pour ce faire, Djamel Belmadi réalisait deux changements dans son onze de départ, préférant Bendebka à Brahimi pour passer à un 4-3-3. Le sélectionneur local Juan Micha Obiang Bicogo ne remodelait que son attaque, remplaçant Nsue et Hanza par Bikoro et Siafa.

Les Verts se montraient dominants dès le début de la rencontre dans le jeu et dans les duels, parfois un peu trop avec trois cartons jaunes en moins de dix minutes (4e, 8e, 9e). L’attaquant algérien Baghdad Bounedjah pensait ouvrir le score mais le hors-jeu de Riyad Mahrez au départ de l’action invalidait le but (24e). Mais à la fin de la première période, les Équatoguinéens ont inquiété Raïs M’Bolhi à deux reprises (37e, 39e) avant que les esprits s’échauffent entre les deux formations (3 jaunes entre la 43e et la 45e).

Obiang Esteban surprend les Verts
Au retour des vestiaires, les hommes de Djamel Belmadi semblaient tout aussi déterminés à aller chercher leur première victoire dans cette compétition, mais ce n’était sans compter sur les bonnes intentions adverses, qui procédaient en contre (47e). Les joueurs d’Obiang Bicogo profitaient également des coups de pied arrêtés pour trouver le cadre, ce qui arrivait à la 70e : sur un corner détourné au premier poteau, l’arrière droit du Nzalang Esteban Obiang reprenait le ballon seul au second poteau et trompait M’Bolhi (1-0, 70e).

Les Équatoguinéens pouvaient remercier leur milieu offensif Iban Salvador, auteur d’une prestation héroïque et présent sur tous les fronts pour limiter le danger algérien dans son camp. Malgré la large domination en fin de rencontre pour arracher le match nul, l’Algérie s’incline face à la Guinée équatoriale et se met dans une position compliquée pour la qualification pour la phase finale (0-1). Avec seulement 1 point en 2 matches, le tenant du titre devra tout jouer face à la Côte d’Ivoire lors de la 3e journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.