DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Campagne: les Héroïnes de l’Afrique pour mettre fin aux MGF

0

Parole Aux Jeunes et Akira Junior Artistes illustrateur dessinateur bédéiste, en partenariat avec les jeunes filles leaders du Mali, de la Gambie, de la Sierra Leone, du Niger, du Sénégal, du Burkina Faso et de la Guinée, lancent en Afrique la campagne les Héros des MGF du 6 février au 31 mai 2022 sur le thème « Accélérer les progrès pour éliminer les mutilations génitales féminines : avec les Héroïnes de l’Afrique! »

L’objectifs de la campagne les Héros des MGF est d’identifier les jeunes leaders communautaires d’Afrique qui s’investissent dans la lutte contre les mutilations génitale féminines dans leurs communautés et d’en faire des Héros.

Nous avons choisi dans la première phase de la campagne sept Héroïnes dans 7 pays : la Gambie, la Guinée, le Mali, le Sénégal, le Niger, le Burkina Faso et de la Sierra Leone.

Mademoiselle Fatima Gomez de la Gambie 19 ans utilise son super pouvoir de Slameuse pour dénoncer la pratique néfaste de l’excision. Notre artiste estime que ses déclamations poétique et musical permettront aux jeunes de comprendre qu’il est fondamental d’abandonné une pratique qui nuit à la santé des femmes et des filles.

Kadiatou Konate de la Guinée 21 ans: activiste et défenseur des droits des filles utilise son super Pouvoir de militante à travers les clubs des jeunes filles pour l’abandon de l’excision. « Nous somme la génération qui mettra fin à l’excision dans nos communautés ».

Mariam Tandina du Mali utilise ses pouvoirs de communicatrice et de présentatrice télé de l’émission UNIVERS’elles 100% dédiée aux femmes pour soulever des débats sur l’abandon de l’excision au Mali.
« Aucune raison valable ne justifie la pratique de l’excision en Afrique et dans le monde »

Vicky The Poet 15 ans: la jeune Sierra Léonaise poétesse utilise les mots comme super pouvoirs à travers la parole et la musique pour dénoncer les pratiques néfastes de l’excision et l’abandon des MGF.

Awa Diassy du Sénégal 23 ans, présidente des clubs des jeunes filles leaders de Kolda utilise son
super pouvoir de militantisme pour l’abandon de l’excision mettre fin à la l’excision. Awa a dénoncé sa grand-mère qui faisait partie d’une grande communauté d’exciseuse. Son engagement et sa détermination à pousser les femmes à déposer les couteaux dans le village de sa Grand-mère à Kolda.

Engagée depuis son très jeune âge dans la lutte contre les MGF, Djamila Sawadogo la burkinabaise ne cesse de réaffirmer son intérêt pour cette cause noble et à mettre ces Supers Pouvoirs d’étudiante en médecine pour mettre fin aux MGF au Burkina Faso.

Nassyra Soumeila Niger, activiste et défenseur des droits des filles utilise son super Pouvoir de militante pour rétablir le droits des femmes et filles pour l’abandon total de l’excision.

L’engagement des jeunes est crucial pour accélérer les progrès pour l’élimination de l’excision une pratique néfaste qui freine le développement des filles. La campagne les Héros des MGF nous permettra de montrer les actions concrète des jeunes pour mettre fin aux mutilations génitales féminines.

laissez un commentaire