Cette annonce a été faite, ce vendredi 16 octobre 2020 à Kaolack par, le Directeur général de la SONACOS, Modou Diagne Fada, qui était dans le Saloum, dans le cadre de sa tournée hivernale. Delon lui,la Sonocas est favorable à une éventuelle hausse du prix du kilogramme d’arachide et va proposer plus de 210 f le kg, pour la prochaine réunion du CNIA relative à la fixation du prix du kilogramme d’arachide.

Le Directeur général de la Sonacos poursuivant ses propos a ajouté: « nous faisons appel aux contractuels de la boîte de bien respecter leurs engagements, il y a une obligation pour eux de rendre à la Sonocos les tonnages d’arrachides qu’ils doivent à la Sonacos, sinon le capital semencier peut connaître des perturbations, et plus graves l’économie sera à genoux.

Pour éviter cette situation Diagne Fada invite les opérateurs économiques, cultivateurs et acteurs de la filière agricole de venir épauler les initiatives de la boîte qu’il dirige. « Nous demandons aux acteurs de se conformer à la vision du chef de l’État, c’est à dire, seul le tonnage mevendu doit être exporté et les sénégalais consomment les produits de l’usine Sonacos ».

Modou Diagne Fada de révéler que la SONACOS dispose déjà de la somme de 13 milliards de nos francs pour acheter des graines.

Ainsi, son Directeur Général affirme qu’avec un tel montant, la société nationale des oléagineux du Sénégal (Sonacos) est fin prête pour aborder la prochaine campagne de
commercialisation arachidière.

Toutefois, Modou Diagne Fada n’a pas manqué de souligner les ambitions de la société qu’il dirige.

Accompagné de presque l’ensemble du personnel dirigeant, il n’a pas fait mystère de l’ambition de la structure publique d’acquérir le maximum de graines pour approvisionner ses différentes usines entre Kaolack, Louga, Ziguinchor et Dakar.

 » Cette année, nous nous attendons à des productions records. Pour notre part, en attendant la fixation du prix d’achat au producteur par le CNIA, nous sommes prêts à acheter le maximum de graines disponibles sur le marché car nous avons les fonds nécessaires à de telles opérations « , a indiqué le patron de la société oléagineuse.

Si tout cela se trouve possible, c’est parce que la société a pu engranger des bénéfices durant la gestion 2018 / 2019. Au cours du point de presse tenue à la direction de la dite société, à Lyndiane, Modou Diagne Fada s’est félicité des bons états financiers de l’entreprise.

La gestion 2018-2019 a apporté ses fruits à telle enseigne que la société a pu réaliser un bénéfice, surtout du côté de l’exploitation. Mieux, la Sonacos peut mettre 13 milliards de nos francs pour les besoins de la prochaine campagne. Une embellie financière qui a permis de mettre sur la table 1, 9 milliard sur fonds propres pour les travaux de fin de campagne préparant la campagne de commercialisation prévue en principe en Décembre prochain. Sur cette somme, l’usine de Kaolack qui rayonne aussi sur Kaffrine et Tamba va disposer de 700 millions de nos francs avec cette enveloppe il est prévu de réhabiliter l’atelier d’extraction de l’huile sur les structe , réparer l’atelier de désintoxication des coques et utiliser une bonne partie de ce coques en énergie pour faire tourner l’usine et l’autre partie sera exporté pour faire de l’argent.

La Sonacos dispose présentement d’une enveloppe de 13 milliards de nos francs et prête à s’élancer dans la campagne de commercialisation de l’arachide, il est prévu d’installer 3 voir 4 seko plus d’autres lieux de réceptions, comme kaffrine Ideu mouride et Tambacounda,au total 50 camions pourront être réceptionnés chaque 24 heures, soit 1500 tonnes par jour.

               

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici