La campagne arachidière a démarré aujourd’hui mardi  3 décembre prochain. En concertation avec les acteurs, l’État a décidé de maintenir le prix du kilogramme d’arachide à 210 Cfa. Un montant jugé trop dérisoire par les producteurs notamment ceux de l’arrondissement de Toubacouta (Fatick) qui refusent d’écouler leurs graines à ce prix. Avec 210 F, ils préviennent que les huiliers ne réussiront jamais à collecter une seule graine durant la présente campagne. C’est pourquoi, dans des propos repris par L’AS, ils invitent le gouvernement à réfléchir sur l’augmentation du prix de l’arachide afin de rendre fructueux le partenariat public-privé entre les producteurs et les opérateurs agréés. « Si l’Etat continue de fixer le Kilogramme à 210 francs CFA, c’est sûr qu’il n’y aura plus de semences dans les années à venir », alerte le maire de Keur Samba Gueye, précisant que peu de graines ont récoltées ont été mise sur le marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici