DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Caisse d’avance de la mairie : Me Biteye et Me Amico donnent à Khalifa le titre de » Chef d’Orchestre »

0

Les plaidoiries dans le cadre de la caisse d’avance de la mairie de Dakar ont démarré à la salle 4 du palais de justice de Dakar. Cette journée est dédiée a la partie civile qui tente de convaincre la cour sur le délit du faux, de détournement mais aussi d’association de malfaiteurs

Le délit de faux n’a jamais été contesté

L’avocat Français Me Thomas Amico a estimé que dans cette affaire, le délit de faux n’a jamais été contesté. Citant ainsi M Bodian qui lors des débats s’accrochait à la phrase  » c’etait juste pour régler un problème comptable ». L’avocat pense ainsi que le délit du faux intervient entre Fatou Traoré et Yaya Bodian. Mieux, me Amico pense que le chef d’orchestres c’est Khalifa Sall et que les autres membres de la commission apposaient leurs signatures par complaisance.

« On à en face de nous une pyramide »

Son confrère Me Samba Biteye a rappeler au maire de Dakar qui selon lui s’est toujours plaint de ne jamais recevoir l’assistance de l’agent judiciaire de l’État qu’aujourd’hui, l’agent judiciaire est là aux côtés de la mairie. Ce procès est selon l’avocat le procès de la bonne gouvernance.

Pour Me Biteye jamais il n’a été question de contester les fonds politiques. C’est un faux débat qui a été installé par le principal prévenu en question renchéri l’avocat, disant être en face « d’une pyramide de regroupement d’intérêt économique ». C’est une équipe qui travail ensemble a t il laissé entendre.

laissez un commentaire