DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Cachés sur le gouvernail d’un pétrolier, trois clandestins survivent à un périple de 11 jours

Trois passagers clandestins qui avaient passé 11 jours cachés près du gouvernail d’un pétrolier ont été secourus lundi à leur arrivée dans l’archipel espagnol des îles Canaries, ont rapporté des organismes espagnols de secours et d’urgence.

« Trois hommes ont été localisés dans le safran du navire ‘Alithini II’ », alors qu’il avait jeté l’ancre aux abords du port de Las Palmas, a rapporté le sauvetage maritime, dans un message adressé à l’AFP. « Ils étaient fatigués et présentaient des signes d’hypothermie, et à leur arrivée au port ils ont été pris en charge par les services de santé », a précisé le message.

Le service des Urgences 112 a expliqué, sur Twitter, que les personnes concernées présentaient « une déshydratation modérée et nécessitaient des soins hospitaliers ».

Selon le tracker de transport maritime shipfinder.com, le « Alithini II » battant pavillon maltais avait appareillé de Lagos, capitale du Nigeria, le 17 novembre. Il est arrivé lundi au port de Las Palmas, dans les îles Canaries, situé au large de la côte nord-ouest de l’Afrique. Le navire a parcouru une distance de 2.700 miles nautiques, soit près de 4.350 kilomètres.

Plusieurs précédents
Selon la BBC, il n’est pas clair si les migrants ont passé tout le voyage sur le gouvernail. En tous les cas, ce n’est pas la première fois que des passagers clandestins sont retrouvés sur le gouvernail d’un navire.

En 2020, un garçon de 14 ans avait également fait un voyage insensé de Lagos vers Gran Canaria. Après coup, il avait raconté au journal “El Pais” qu’il avait passé les 15 jours du voyage sur le gouvernail d’un énorme navire-citerne. Il avait été hospitalisé à son arrivée, ayant survécu à un périple dantesque. Selon ses dires, il s’est relayé avec ses compagnons de voyage pour dormir dans un trou au-dessus du gouvernail.

Il y a quatre ans, quatre hommes ont été retrouvés sur le gouvernail du pétrolier norvégien Champion Pula, qui avait également fait la liaison entre Lagos et Las Palmas. Les migrants se seraient cachés dans un espace derrière le gouvernail pendant un voyage de 10 jours.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :