L’ancien président Laurent Gbagbo s’est déplacé en personne, mardi 28 juillet 2020, auprès de la représentation diplomatique ivoirienne à Bruxelles pour effectuer les formalités administratives de demande d’établissement d’un passeport.

Dans un communiqué, maître Habiba Touré, avocate de Laurent Gbagbo, explique qu’après plusieurs demandes infructueuses d’établissement d’un passeport diplomatique, auprès du ministère des Affaires Etrangères à Abidjan, son client s’est déplacé ce jour auprès de l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, pour introduire en personne une demande de passeport ordinaire et un laisser-passer.

L’ex chef d’Etat ivoirien compte sur la bonne volonté des autorités de son pays afin qu’il lui soit délivré dans les meilleurs délais un document de voyage pour lui permettre de rentrer. Depuis son acquittement le 15 janvier 2019 et la levée des conditions restrictives de déplacement, le 28 mai 2020, le président Laurent Gbagbo continue ardemment de manifester le vœu de rentrer en Côte d’Ivoire.

Le 10 juin denier, le greffe de la Cour Pénale Internationale(CPI) avait adressé aux autorités ivoiriennes une demande dans ce sens. Cette information nous a été confirmée du côté des services consulaires de l’ambassade de Côte d’Ivoire auprès du Royaume de Belgique, qui ont reçu, selon les usages dus à son rang, l’ex président dans les locaux de la représentation. Laurent Gbagbo y est resté de 11h à 16h selon les informations en notre possession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici