Le littoral de Dakar, la bande côtière de filaos, Yoff, la forêt de Mbao, Ouakam et maintenant Ngor. Toutes ces zones font l’objet d’un tollé foncier occupant les médias, depuis début juin. Au village de Ngor, les populations réclament un site de recasement sur le site de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Elles estiment que cette zone, appartenant au patrimoine de Ngor, devrait aujourd’hui abriter des équipements publics, et des activités économiques, cela en raison de la promiscuité et de la précarité qui règnent dans la commune. « L’étendue du saccage des terres et les résultats de la dérive spéculative dans le domaine foncier ont produit une redistribution de celles-ci au détriment des anciens propriétaires légitimes, des petits et moyens ménages agricoles et des communautés », déclare le porte-parole du chef de village Bamar Samba.

En plus de cette question, se pose un autre problème relatif à un lotissement en cours sur une bande traversant les communes de Yoff, Ngor et Ouakam. « Il s’agit de 62 hectares sur l’axe sud-nord reliant ces trois communes. Nous avons vu l’arrêté du ministère de l’Urbanisme approuvant le lotissement. Et jusqu’à présent, nous ne sommes pas invités à la table de négociations pour voir ce qui doit revenir à Ngor, Yoff et à Ouakam. Personne ne nous a rien dit. Pourtant, cette zone fait partie de notre territoire communal. La bande part de la banque Boa de Ouakam jusqu’à l’Aéroport. A cette heure, les jeunes de Ngor devaient être en plain sit-in sur ce site, mais nous les avons clamés pour; avant tout, nous faire entendre par les autorités, en espérant qu’elles écouteront nos revendications », explique-t-il.

A Ngor, on réclame le droit de jouir d’un patrimoine foncier  communautaire spolié. Les doléances du jour semblent être le résultat d’une longue attente sans satisfaction. Au fond, les Norois espéraient voir un jour s’arrêter une boulimie  foncière qui date de la période coloniale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici