L’instruction judiciaire de l’affaire de la tuerie de Boffa-Bayotte avance au fil du fameux temps de la justice. Sans aucune précipitation. Le carnage dit de Boffa-Bayotte, qui avait entraîné plusieurs arrestations, dont le chargé de mission du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). Omar Ampoi Bodian a été, selon des sources de nos confrères de l’Observateur, entendu au fond du dossier, hier, lundi, par le juge d’Instruction du Tribunal de grande instance de Ziguinchor. Un face-à-face qui aurait duré plusieurs heures, pendant lesquelles la justice a tenté de comprendre son rôle présumé dans cette tuerie qui avait ému la Casamance. Et tout le pays. « Omar Ampoi Bodian a rejeté toutes les accusations et charges qui pèsent sur lui », renseignent des sources autorisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici