DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Birahim Seck: « L’Ofnac refuse de se prononcer sur l’affaire Petro Tim

0

En collaboration avec le Pnud, l’Ofnac a rendu public hier, un rapport d’étude sur la perception et le coût de la corruption au Sénégal. Réalisé par le cabinet Synchronix, le document a soulevé de nombreuses réactions. Pour le responsable du Forum Civil, l’Ofnac refuse d’assumer pleinement ses responsabilités dans sa mission de lutte contre la corruption.

« Tout ce que l’Ofnac dit dans le rapport est déjà connu par les sénégalais. Chaque année, le Forum civil publie un rapport sur l’indice de la perception de la corruption afin de mesure le niveau de la corruption au Sénégal. Tous les deux ans,  »Transparency International » publie également un baromètre sur les secteurs les plus corruptogènes en Afrique et au Sénégal. Les secteurs cités part  »Transparency International » sont souvent: la sécurité publique, la justice et le monde politique. Et ce sont les mêmes secteurs que le rapport de l’Ofnac a reproduits. On s’attendait à ce qu’il nous présente un rapport d’activité sur un ensemble de plaintes déposées par des Sénégalais. Je peux citer comme exemple: l’affaire Bictogo sur l’indemnisation, l’octroi des Blocs de Saint-louis et de Kayor, l’affaire Petron-Tim. Pour ce dernier, il faut relever que jusqu’à présent l’Ofnac refuse de se prononcer alors que les rapports étaient quasiment bouclés par Nafi Ngom Keita. On s’attendait à ce qu’il se prononce bien entendu sur la mauvaise gestion du Port autonome de Dakar, du Coud. Donc, l’Ofnac devrait avoir le courage de produire un rapport sur les différentes malversations constatées par les Sénégalais », se désole Birahim Seck.

Landing DIEDHIOU

laissez un commentaire